19
avr
2017
Bilan POLYMANGA 2017
PDF disponible à cette adresse

Polymanga 2017, le Bilan

2017 a été pour Polymanga une année incroyable ! Incroyable de par ses invités, avec un casting à tomber par terre. Jamais nous n’avions eu autant d’invités prestigieux, que cela soit du côté du manga, du jeu vidéo ou de la pop culture. Incroyable de par ses améliorations : les Révolutions Polymanga ont globalement très bien marché. L’échange à la FNAC une semaine avant a été une franche réussite et les nouvelles entrées ont ravi les visiteurs (maximum 30 minutes d’attente), tout comme les vignettes à collectionner, l’évolution de D.I.A.N.A. ou la nouvelle version d’Arting Spirit. L’ouverture le jeudi soir à permis de dévoiler une nocturne Polymanga avec une nouvelle ambiance, même si elle a mis physiquement toute l’équipe à rude épreuve.

Mais Polymanga 2017, au-delà de l’augmentation de visiteurs (40'000 en 2016 contre 42'300 en 2017), c’est un nouveau cap qui a été franchi, celui de la qualité. Jamais en 13 ans nous n’avons reçu une telle vague d’amour, de compliments, de reconnaissance et de gratitude de la part des invités ou des visiteurs. Etant de nature pudique, je n’étais pas préparé à ça… et ça fait chaud au cœur. Cette douce vague de tendresse je me dois de la rediriger vers les Task Force et les Gentils Staffs qui ont fait un boulot remarquable. C’est aussi valable pour les personnes avec qui je travaille, les invités, les exposants, les partenaires. Ce succès, c’est aussi le vôtre.

Les activités, les shows et les conférences ont atteint un niveau inégalé jusqu’à présent : tout cela grâce à l’infrastructure de Dorier et du 2m2c, des différents intervenants sur scène et des staffs Polymanga. Parmi les faits marquants, on peut citer les 5 cosplays organisés par Bullejapon, dont le Global Easter Cosplay, sans doute le plus beau Cosplay d’Europe. Côté Japon c’était l’année des figures mythiques avec le papa de Final Fantasy, celui de Pokémon celui de Space Invaders et celui de l’animation japonaise. La grâce, l’humour et la planche de manga sur scène de Natsumi Aïda ont été très remarqués aussi. Les Boogie Storm ont mis le feu sur scène avec leurs danses endiablées, alors que Nob, Tanimoto, Nuss, Voxmakers et Plasticzooms ont fait rêver grâce à leurs refrains magiques. Côté Youtubeurs, en + des habitués qui ont fait salle comble, on note le Rire Jaune et LuccasTV dont les files respectives n’ont pas désempli. Tout le week-end, l’atelier de keke Flipnote ou de la Swiss Cosplay Family n’auront pas désempli et les dessinateurs du village des artistes ont montré que le niveau artistique à Polymanga n’a rien à envier aux meilleurs illustrateurs mondiaux. L’espace jeux vidéo n’a pas désempli grâce à toutes les exclusivités et tous les tournois. Côté acteur, Derek Cecil aura dévoilé sa House of Cards, tandis que Frankie Muniz, l’acteur de Malcolm aura chanté son générique avec le public : des moments uniques à Polymanga qui seront à revoir sur POLYMANGA REPLAY grâce au code associé à votre billet.

Bref on se revoit l’année prochaine avec une communauté pleine d’énergie et de gentillesse. Merci infiniment, c’est pour ces moment-là que je travaille dans le domaine de la pop culture depuis 1998. On se revoit l’année prochaine avec le plus grand des plaisirs.

David Heim
Fondateur de Polymanga

Derniers articles